radiateur électrique système de chauffage

Comment remplacer son système de chauffage ?

Après avoir refait l’isolation de votre maison, vous constatez toujours des factures d’électricité ou de gaz excessives ? Il est peut-être temps de changer de chaudière, d’équipement ou système de chauffage. Nous vous expliquons tout sur les travaux et démarches à entreprendre et sur les aides disponibles.

Le chauffage et la production d’eau chaude sanitaire représentent l’essentiel de la consommation d’énergie d’un ménage. Bien se chauffer est aussi une affaire de confort et de bien-être. Il est donc indispensable, dans le cadre de travaux de rénovation énergétique, d’y accorder une attention particulière.

En effet, suite au choc pétrolier de 1973, le Gouvernement français a mis en place en 1974 une réglementation relative au réglage automatique des installations de chauffage dans les bâtiments d’habitation. Une majorité des logements ont pourtant été construits avant cette date.

Pourquoi changer son système de chauffage ?

Tout d’abord, comme le rappelle l’Ademe, il faut savoir qu’en moyenne, le chauffage représente 66 % des factures d’énergie, contre 11 % pour l’eau chaude.

La plupart des équipements de chauffage sont également consommateurs d’énergies fossiles (fioul, charbon, gaz). Ces énergies ne sont pas renouvelables, polluantes et émettrices de gaz à effet de serre. À l’aune du réchauffement climatique, il est devenu urgent de diminuer notre dépendance à leur égard.

Heureusement pour nous, les nouveaux équipements sont plus performants, moins énergivores, et font la part belle aux énergies renouvelables.

Quels sont les différents systèmes de chauffage ?

On compte principalement trois systèmes de chauffage dans une maison d’habitation :

  • Le chauffage central comme les chaudières, les pompes à chaleur, le système solaire combiné ou le raccordement à un réseau de chauffage urbain
  • Les chauffages décentralisés comme les radiateurs électriques ou les poêles à bois
  • L’eau chaude sanitaire comme les chauffe-eau et ballons indépendants

Les modes d’alimentation énergétique de ces systèmes de chauffage peuvent être au fioul, gaz, électrique, bois, solaire, ou être de nature géothermique, aérothermique ou thermodynamique.

Quelles aides pour changer votre chauffage ?

L’État a mis en place de nombreuses aides pour inciter les ménages français à installer ou remplacer leur système de chauffage.

MaPrimeRénov’

MaPrimeRénov‘ est une aide financière de l’État qui permet de financer vos travaux d’isolation, dans une maison individuelle ou un appartement en habitat collectif.

Qui peut en bénéficier ? Il suffit d’être propriétaire occupant ou bailleur (à partir de juillet 2021), ou un syndicat de copropriétaires.

Quelles conditions pour en bénéficier ? Toutes les personnes précitées peuvent en bénéficier. Mais le montant de la prime variera en fonction des conditions de ressources (la prime étant plus élevée pour les ménages les plus modestes). Il existe quatre catégories en fonction des ressources du ménage :

  • MaPrimeRénov’Bleu
  • MaPrimeRénov’Jaune
  • MaPrimeRénov’Violet
  • MaPrimeRénov’Rose

Quels montants pour MaPrimeRénov’ ? Pour les logements individuels, MaPrimeRénov’ peut donner lieu à des aides qui varient en fonction des équipements achetés :

 

Chaudières

Équipement Ménages aux ressources très modestes Ménages aux ressources modestes Plafond de dépenses éligibles (TTC)
Chaudière à très haute performance énergétique (hors fioul) 1 200 € 800 € 4 000 €
Chaudière à granulés (automatique) 10 000 € 8 000 € 18 000 €
Chaudière à granulés ou à bûches (manuelle) 8 000 € 6 500 € 16 000 €

 

Poêles et inserts

Équipement Ménages aux ressources très modestes Ménages aux ressources modestes Plafond de dépenses éligibles (TTC)
Poêle à bûches 2 500 € 2 000 € 4 000 €
Poêle à granulés 3 000 € 2 500 € 5 000 €
Insert à bûches ou à granulés 2 000 € 1 200 € 4 000 €

 

Pompes à chaleur

Équipement Ménages aux ressources très modestes Ménages aux ressources modestes Plafond de dépenses éligibles (TTC)
PAC air/eau 4 000 € 3 000 € 12 000 €
PAC géothermique ou solarothermique 10 000 € 8 000 € 18 000 €

 

Solaire ou hybride

Équipement Ménages aux ressources très modestes Ménages aux ressources modestes Plafond de dépenses éligibles (TTC)
Chauffe-eau thermodynamique 1 200 € 800 € 3 500 €
Chauffe-eau solaire 4 000 € 3 000 € 7 000 €
Système solaire combiné 8 000 € 6 500 € 16 000 €
Équipement fonctionnant avec des capteurs solaires hybrides thermiques 2 500 € 2 000 € 4 000 €
Raccordement à un réseau de chaleur et/ou de froid 1 200 € 800 € 1 800 €

 

Comment en faire la demande ? Il suffit de faire la demande directement en ligne, ou de faire votre demande de prime énergie avec Oaan.

La prime énergie

Une des aides principales mises en place par le Gouvernement, ce sont les certificats d’économies d’énergie (CEE). Parfois cumulable avec MaPrimeRénov’, c’est des principaux outils incitatifs de l’État pour la transition énergétique.

Qui peut en bénéficier ? Il suffit d’être propriétaire occupant, propriétaire bailleur ou locataire.

Quelles conditions pour en bénéficier ? Toutes les personnes précitées peuvent en bénéficier. Mais le montant de la prime variera en fonction des conditions de ressources (la prime étant plus élevée pour les ménages les plus modestes).

Quels montants pour la prime énergie ? Le montant des CEE peut varier en fonction du prix des CEE. Mais au moment de la rédaction de cet article, les primes énergie peuvent atteindre les niveaux suivants :

 

Chaudières

Équipement Ménages aux ressources très modestes Ménages aux ressources modestes
Chaudière à très haute performance énergétique (hors fioul) 1 200,06 € 1 200,06 €
Chaudière à granulés (automatique) 4 000 € 4 000 €
Chaudière à granulés ou à bûches (manuelle) 4 000 € 4 000 €

 

Poêles et inserts

Équipement Ménages aux ressources très modestes Ménages aux ressources modestes
Poêle à bûches 2 500 € 800,22 €
Poêle à granulés 3 000 € 800,22 €
Insert à bûches ou à granulés 2 000 € 800,22 €

 

Pompes à chaleur

Équipement Ménages aux ressources très modestes Ménages aux ressources modestes
PAC air/eau 4 000 € 4 000 €
PAC géothermique ou solarothermique 4 000 € 4 000 €

 

Solaire ou hybride

Équipement Ménages aux ressources très modestes Ménages aux ressources modestes
Chauffe-eau thermodynamique 168 € 168 €
Chauffe-eau solaire 275 € 275 €
Système solaire combiné 4 000 € 4 000 €
Équipement fonctionnant avec des capteurs solaires hybrides thermiques 251 € 251 €
Raccordement à un réseau de chaleur et/ou de froid 700,12 € 700,12 €

 

 

Comment en faire la demande ? L’idéal est de se tourner vers un délégataire tel que Oaan Consulting. Il vous suffit de faire votre demande de prime énergie en ligne sur le site d’Oaan Consulting ou de nous contacter directement par téléphone ou par mail.

Autres dispositifs

Il existe d’autres dispositifs tels que l’éco-prêt à taux zéro, ainsi que des aides départementales et régionales. Vous pourrez retrouver le détail de toutes les aides financières ici.

Trouver le bon professionnel pour isoler sa maison

Pour trouver le bon artisan, rendez-vous sur cette page où nous vous donnons tous les meilleurs conseils.

Faire une demande de prime énergie chez Oaan

Nous pouvons financer votre projet de travaux de rénovation énergétique. Pour cela, il vous suffit de faire une demande de prime énergie sur notre site. Nous vous rappellerons alors dans les 48h ouvrées pour établir votre dossier, évaluer vos aides, et vous orienter vers un professionnel RGE si besoin.

Vous pouvez également nous contacter directement par téléphone ou par mail.

 

Écrit par Marc Lassort

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.